mardi 24 janvier 2017

Aimez-vous les tests de personnalité ? Lisez Yves ASSOULINE

Bonjour à toutes et tous,

j'ai récemment découvert un nouvel auteur en développement personnel (encore un me direz vous !) comme quoi le domaine est définitivement infini.

Dans l'excellente collection Ellipses, déjà célèbre pour ses brillants ouvrages de classe préparatoire aux grandes écoles, Yves Assouline a sorti un livre en 2009 qui s'avère être un pavé dans la mare des livres de tests de personnalité.

Je vous ai déjà parlé de François Bocquet, lui aussi excellent, auteur de livres sur les personnalités. Et également fondateur d'une société de conseil en développement personnel.

Mais revenons à nos moutons. Yves Assouline est quant à lui passionné du cerveau depuis longtemps. Il a publié plusieurs livres aux titres non équivoques :
1/ Savoir penser (2005)
2/ La fabrique de la pensée (2008)
3/ Questions de caractères (2009)

Ainsi le but est vraiment de comprendre comment fonctionne le cerveau et d'en tirer des enseignements dans la vie de tous les jours.

Ces ouvrages traitent tous de la même chose à savoir comment mieux comprendre les autres et soi-même.

Le troisième, Questions de caractères, est une sorte d'opus ultra-synthétique de tous les tests de personnalité qui existaient jusqu'en 2009 (les grecs anciens, Freud, Jung, le MBTI, les big five (je ne parle pas ici des cabinets d'audit appelés également ainsi mais d'un test de personnalité connu ayant ce nom)...).

Etes vous plutôt sensations ou sentiments, êtes vous dogmatique ou pas, apprenez vous de vos expériences (secondarité...) etc... c'est excellent et passionnant.

Conseillés pour tous les curieux !

Bonne lecture,
Nicoach, votre coach en lectures de développement personnel

mercredi 18 mai 2016

Pour moi l'un des tout meilleurs livres de François Bocquet, sorti en septembre 2013

Bonjour à  tous,

François Bocquet rempile et a publié en septembre 2013, aux Éditions Performances, le livre intitulé "Arrêter de se raconter des histoires ou L'art de rester un enfant jusqu'au bout et de mourir idiot".

François Bocquet n'est pas spécialement loquace en interview lorsqu'il passe à la télévision (vous trouverez des interviews sur le web) mais il a en fait un esprit très fin et ultra synthétique. Il a crée un cabinet de conseil en changement et en développement personnel en 1985.

Après le best-seller "Découvrez la face cachée de votre personnalité", il a sorti un livre sur la société française dont j'aimerais vous parler aujourd'hui.

Ce livre démystifie complètement les codes de la société française. Comment les puissants ont leurs codes afin de conserver le pouvoir. Par le silence. Par la maitrise d'un certain langage. Chaque mini-chapitre traite d'un thème précis et différent à  chaque fois.

Ce livre est passionnant du point de vue sociologique.

Je le recommande vivement. J'en suis au premier tiers pour ne rien vous cacher mais j'apprécie énormément le style et la simplicité des idées de François Bocquet. Son intelligence est communicative.

Bonne lecture.

sortie du nouveau Moussa Nabati en avril 2016

Bonjour à tous,

je termine en ce moment l'excellent nouvel opus de Moussa Nabati, sorti en avril 2016, et intitulé "Renouer avec sa bonté profonde". Ici le résumé du livre.

Ce livre, dans la lignée des précédents - je les ai quasiment tous lus - traite de l'aspect psychologique de nos vies, de l'impact de notre jeunesse et de nos ancêtres, dans notre vie présente.

Le tout est, comme d'habitude, très clair, très cohérent, limpide, facile à lire. On y découvre de nombreux portraits de patients venus voir Moussa Nabati en consultation, et découvrir pour la plupart, que leurs maux proviennent de la D.I.P. (Dépression Infantile Précoce), concept cher à l'auteur, et de leur psychogénéalogie.

En effet, il semblerait, d'après M. Nabati, que nos ancêtres nous lèguent parfois des fardeaux psychologiques difficiles à surmonter. Une fois devenus adultes, nous devenons thérapeutes des autres pour guérir notre culpabilité liée à notre enfance ou à la vie de nos ascendants.

Toute la difficulté de ces lectures est qu'elles sont extrêmement bien ficelées et faciles d'accès, mais on peut être tenté alors, à l'issue de celles-ci; de croire que tout est psychologique. Et rejeter alors la médecine plus scientifique, plus traditionnelle.

Je dis bravo à Moussa Nabati d'apporter cet espèce d'éclairage à l'édifice du développement personnel et du bien être. Mais il est difficile, au quotidien, de tout interpréter sous le prisme psychologique. Moussa Nabati est cohérent et ses explications et ses causalités psychologiques tiennent la route, mais comment au quotidien, apprendre à se connaître sans plonger dans le "tout-psychanalyste" et "l'ultra-interprétation" à outrance ? Il faut aussi vivre !

En outre, j'ai lu sur le Web une de ces interprétations de la vision de la ville par la Bible. Et je ne partage pas son point de vue sur le fait que les villes qui se concentrent et s'uniformisent, sont un défaut. Je pense qu'on peut garder une certaine diversité et en même temps avoir des points communs, dans la ville, afin de s'entendre et de mieux vivre ensemble.
Pour voir le texte original, cliquez ici.

Bref, je vous conseille de découvrir d'urgence Moussa Nabati, en particulier son dernier livre. Et nous pourrons ensuite en débattre ensemble !

Bonnes et saines lectures.

lundi 30 novembre 2015

la psychogénéalogie et des livres et magazines de développement personnel fin 2015

Bonjour,

Moussa Nabati encore
Comme le laissait supposer mon dernier article sur ce blog, concernant Moussa Nabati, je me suis mis récemment à étudier la psychogénéalogie. Moussa Nabati décrit dans tous ses livres l'impact de nos ascendants, de la grossesse de notre mère, de notre enfance puis de notre vie ensuite. J'ai lu dernièrement la plupart de ses livres. Son style est aiguisé, affuté, terriblement clair, limpide, imagé, précis, illustré de nombreux cas de figure. Je recommande sa lecture encore une fois.

Découverte de la médiathèque de quartier
J'ai donc cherché à en savoir plus sur la psychogénéalogie. Je me suis alors rendu à la médiathèque de mon arrondissement de Paris, où, gratuitement, j'ai pu emprunter jusqu'à vingt livres pour trois semaines.

Un ouvrage fait d'interviews sur la psychogénéalogie
Je suis donc en train de lire J'ai mal à mes ancêtres, la psychogénéalogie aujourd'hui chez Albin Michel. Constitué de nombreuses interviews notamment du Pr Anne Ancelin Schûtzenberger, une des personnes qui a démocratisé la psychogénéalogie en France. Egalement, une interview de Alexandro Jodorowsky, le célèbre auteur de bandes dessinées (l'Incal, la Caste des Méta-Barons), qui s'est intéressé de très près à la psychogénéalogie. Enfin le célèbre Serge Tisseron est interviewé également, sur le sujet, auteur de nombreux best-sellers en développement personnel. Ce livre s'avère être passionnant, chaque interviewé ayant développé des compétences particulières et spécifiques en psychogénéalogie.

Bravo au magazine Psychologies
J'ai aussi parcouru le site du magazine Psychologies, sur la psychogénéalogie, et je l'ai trouvé très bien fait également. Ce site conseille notamment de constituer une sorte d'arbre généalogique psychologique avec les principaux évènements familiaux pour se réconcilier avec son passé et ses ancêtres. Ensuite on peut, si on le souhaite en recréer un imaginaire avec nos héros et nos modèles.

 Les limites de la psychogénéalogie
 J'ai bien conscience que la psychogénéalogie n'est pas une science exacte, comme la psychanalyse ou l'étude du body language. Mais explorer le passé de soi jeune et de ses ancêtres s'avère très instructif sur les répétitions, les types de caractères familiaux (anxieux, colériques, artistes...). Cela me paraît vraiment intéressant, indispensable et passionnant.

Confidences de psy
Dans un autre domaine, j'ai découvert le dernier ouvrage collectif dont la rédaction a été dirigée par Christophe André, à savoir Les psys se confient, pour vous aider à trouver l'équilibre intérieur chez Odile Jacob. Ce livre se lit facilement et chaque psy livre une partie de son cheminement pour exercer ce métier si particulier. De bons passages, de bons moments, une bonne lecture. Facile d'accès.

Ouvrage sur la préparation mentale
J'ai beaucoup aimé également le livre Et si j'avais un mental de gagnant de Sébastien Thomas. Cet opus, écrit par un coach mental et sportif, donne des clés pour assurer le changement et réaliser ses rêves. J'ai particulièrement aimé le passage "la performance est conditionnée par, conjointement, l'effort et le plaisir" ou le très gros article sur la définition de ses objectifs et de ses rêves. C'est très clair, facile à lire, rapide à  parcourir et on y trouve quelques pépites.

Un nouveau magazine dans les kiosques : Optimiste
J'ai acheté le magazine Optimiste (premier numéro paru ce mois-ci). C'est pas mal, mais peut mieux faire. J'ai surtout apprécié les petits encadrés qui citent des professionnels du développement personnel qui donnent des conseils sur tous types de sujet (changement de job, vie en couple...). J'ai particulièrement remarqué Sylvie Lavallée, sexologue québecoise, qui est citée dans ce journal et dit, ce qui m'a beaucoup plu : "plus on est tolérant, moins on a confiance en soi". J'ai bien aimé le passage sur Marc Saunder, gérant de Nexmove, cabinet de conseil en évolution.

A bientôt.